Archives de l’auteur : pixfromworld

Né à Annecy puis ayant fait mes études dans la production industrielle à Nancy, c'est en m'expatriant au Canada en 2014 que je découvre ma passion pour le voyage ainsi que la photographie. Aujourd'hui, j'ai compris que c'était bien plus qu'une passion : c'est un art de vivre qui me convient comme aucun autre.

9 mois en Nouvelle-Zélande !

1er Janvier 2019. Nouvelle année passée « à l’autre bout du monde » ! 9 mois en Nouvelle-Zélande ! Où en est mon PVT ? Quels sont mes projets pour l’année ? Je vais parler de tout ça dans cet article. Mais tout d’abord, je souhaite commencer par ce qui s’est passé ces 3 derniers mois.

La fin des orchidées…

Nous avons été une équipe suffisamment nombreuse et performante (même si il y a toujours un pourcentage qui en font moins…) pour finaliser le travail de préparation pour la prochaine haute saison. Coupe des feuilles, désherbant, nettoyage, maintenance, et un petit coup d’agrochimie pour « nettoyer » les plantations.

J’ai donc bossé 4 mois dans cette serre. Ce que je me souviendrai le plus, c’est les changements et les écarts de températures, en deuxième les heures de travail. J’ai fait 43 heures par semaine en moyenne, avec une pointe à 54 heures.

À 7 heures le matin, même température intérieure et extérieure. À 11 heures, 18 dehors, 28 dedans. À 15h, 22 dehors, 35 dedans… Et au moindre petit nuage qui passe, on perd plus de 5 degrés en moins de 2 minutes. 100 à 105% d’humidité H24 7/7. Je n’ai jamais autant transpiré !

J’en retire une excellente expérience personnelle (découverte du métier, apprentissage et application des techniques, échanges de compétences), et humaine (équipe internationale, le top de mixer les cultures et façon de faire de tout le monde).

Du positif, et du négatif, bien évidemment. Je peux citer une organisation quasi inexistante et un manque de communication. Mais le positif l’a largement emporté ! Je parle plus longuement de ce travail dans cet autre article.

Ramassage des « yoyos » et des ficelles »qui craignent les fortes chaleurs dans la serre durant l’été.

Toutes les orchidées ont é’té cueillies, voilà à quoi ça ressemble avant la coupe des feuilles : une forêt !

Champs d’orchidées durant la haute saison, avant le ramassage. Il y en a par milliers !

Pendant la cueillette de fleurs

… Pour 3 mois de PVT en plus !

Grâce à ce boulot, et à mon patron qui a gentiment signé mes papiers pour l’immigration, j’ai eu en retour 3 mois de Visa supplémentaires ! Je suis maintenant sous le Extension Working Holiday Visa. Et la prochaine date butoir sera le 1er Juillet 2019.

C’est tout ce qu’il me fallait pour la suite de mes projets en Nouvelle-Zélande : du temps !!

Mes nouvelles découvertes

3 mois faibles en découvertes. Ça fait tout de même 9 mois que je suis dans la région ! Mais je peux tout de même citer Karekare Beach, qui figure dans mon top 10 des choses à voir et à faire à Auckland ! , et le Te Henga Walkway qui longe la côte Ouest d’Auckland et offre des points de vue sympas sur les falaises.

Karekare Beach, magnifique endroit sauvage autour d’Auckland

Vue sur des falaises impressionnante le long du Te Henga Walkway.

Projets 2019

Dans mon précédent compte-rendu, j’expliquais que je voulais rester en Nouvelle-Zélande sur le long terme. Et je continue en ce sens.

Mes projets pour l’année sont donc courts mais énormes, bien au-delà de projets de voyages, il s’agit ici d’expatriation. Je vais trouver un emploi qualifié et appliquer au Visa de Travail « Essential Skills » qui devrait me permettre de rester 3 ans de plus.

Et je vais aussi préparer la suite : enregistrer une EOI (Expression Of Interest), être sélectionné, et appliquer au Work Visa to Residency :

Les expatriés le savent : facile à dire, mais une complexité certaine où chaque étape peut tout faire tomber. Ce n’est pas une simple affaire d’argent (même si j’en ai déjà eu pour un peu plus de 1,500$ et que j’en ai encore 700 à débourser, rien que pour le Essential Skills). On n’accueille pas n’importe qui en Nouvelle-Zélande et comme dans d’autres pays, il y a beaucoup de critères stricts à respecter.

De la paperasse, du temps, des allers-retours, des coups de téléphone, encore de la paperasse, de la patience, encore du temps, du bouche à oreille, un petit (gros) coup de chance, et, normalement, si tout va bien, ça le fait !

Alors les voyages, dans tout ça, sont bien évidemment lésés, problème de compatibilité oblige. Mais ils ne seront pas à 0 pour autant.

Coucher de soleil depuis la terrasse de ma colocation, West Auckland.

Je vais quitter Auckland !

Après 9 mois de vie à la grande ville, je vais quitter Auckland pour Christchurch sur l’île du Sud ! Je pars le 9 Janvier au matin pour un roadtrip de 7 jours et 1,300 kilomètres, avec en prime la traversée en Ferry entre les 2 îles !

Ma voiture (Gordon pour les intimes) est déjà prête à partir. Me reste plus qu’a charger le coffre avec toutes mes affaires. Gordon se rapproche à grands pas des 200,000 kilomètres. Qui pourrait le croire sans le savoir ? À l’instar d’une Volvo des grandes années, je suis tombé sur un tank !

La route est déjà établie : Rotorua ses sources chaudes sa géologie ses geysers, Taupo et son lac, Palmerston North pour se reposer, Wellington et ses collines, Picton pour se reposer après le Ferry de 6h00 du matin, Kaikoura et ses colonies de lion de mer. Arrivée prévue à Christchurch le 16 en fin de matinée.

Le trajet du roadtrip pour Christchurch.

Nouvelle ville, nouveaux objectifs !

C’est donc une nouvelle fois que je vais devoir tout recommencer. Enfin, la chose qui ne changera pas est le pays !

Seul moyen de me rassurer : je connais mon adresse pour la première semaine. Je n’ai pas prit d’auberge de jeunesse cette fois. Trouver un emploi qualifié en tant qu’étranger est un tout autre business. J’aurai ma chambre privée, et chez l’habitant des fois qu’on ai des conseils à me donner.

Pour le reste, tour des agences de recrutement et des entreprises !

Quand je revois les projets que j’avais avant d’arriver en Nouvelle-Zélande, je me dis que c’est fou à quel point quelques détails peuvent absolument tout changer !

Ce que j’ai déjà du faire pour le Visa Essential Skills

Petit tour dans l’envers du décor !

Car oui, pas très actif cette année sur le blog (à peine un article par mois), ni sur la page Facebook ni réellement sur Instagram. J’ai été très pris avec mes horaires à la serre et les démarches pour l’immigration.

J’ai déjà :

  • mes diplômes traduits et avec leur correspondance en Nouvelle-Zélande
  • je peux justifier de suffisamment d’expérience professionnelle
  • j’ai passé mon test d’anglais international (IELTS) avec un score suffisant (6,5/9 minimum)
  • l’emploi correspondant à mes diplômes et mon expérience est sur la liste des emplois recherchés dans le pays
  • j’ai un casier judiciaire vierge traduit en anglais.

Me restera à :

  • passer des radios des poumons et une visite médicale pour prouver de ma bonne santé
  • trouver un emploi qualifié à temps plein avec une rémunération supérieure au taux horaire requis pour le Visa
  • Démarrer mon nouvel emploi
  • appliquer au Visa (c’est à dire payer 500$).
  • attendre un mois et plus pour la validation du Visa

Et au passage, il faut aussi ;

  • apprendre le vocabulaire technique de son métier en anglais
  • préparer un CV et une lettre de motivation conforme à ce qui se fait dans le pays (très différent ici)
  • prolonger mon assurance voyage
  • faire une traduction du permis de conduire français qui n’est plus valable après 1 an ici.

Je peux rajouter :

  • déménager,
  • m’acclimater à une nouvelle ville,
  • trouver une nouvelle colocation,
  • passer mon temps sur internet dans les agences de recrutement et dans les entreprises pour trouver du boulot,
  • peut être démarrer un emploi non qualifié en attendant car je ne sais pas quand tout ça va se débloquer.

Presque chacun des points cités ici demandent eux aussi d’autres démarches. Énormément de temps et d’énergie donc !

Grimper ici m’a aussi demandé du temps et de l’énergie, haha.

Je fini sur ce point pour dire et affirmer que ce que montre chaque influencer ou blogueur sur les réseaux sociaux n’est que la belle partie, la face visible. Le travail derrière, quel que soit le projet ou le sujet abordé, est énorme ! Comme vous, on a tous une vie privée, et elle est certainement aussi remplie que la votre.

On a pas tous une équipe de 15 personnes pour répondre à toutes vos questions, écrire 1 article par jour, poster 5 photos par jour, filmer et monter une vidéo par jour. La plupart d’entre nous sont seuls ou à 2. Merci de votre compréhension.

Je vous souhaite une excellente année pleine de santé !

Et vous, quels sont projets pour 2019 ??

Aymeric LECOSSOIS – Pictures From The World
Qui suis-je ?

Mon Top 10 à voir et à faire à Auckland !

Après 9 mois de vie dans cette ville, je vous présente mon top 10 des choses à faire et à voir sur Auckland !

Ce classement est bien sûr personnel, et ce que j’y présente est uniquement des activités que j’ai moi-même faites. C’est pour ces raisons que, par exemple, Waiheke Island ne figure pas, pour les connaisseurs.

Pour les nouveaux arrivants et tous les nouveaux voyageurs se rendant ou étant de passage à Auckland, je vous promet que vous ne serez pas déçu par ces 10 lieux !

10 – Michael Josef Memorial Park

Photo : lansol.co.nz

Voici la journée parfaite : commencez par un tour à l’Aquarium d’Auckland (39$NZD), allez profiter de la plage et des restaurants de Mission Bay, et finissez au Michael Josef Memorial Park. Le tout se situe dans un rayon de moins de 2 kilomètres !

Depuis le parc, vous aurez une vue imprenable sur Rangitoto Island et une partie du Golf d’Auckland. Les pelouses sont immenses, bien vertes, et propres.

Adresse : 19 Hapimana St, Orakei, Auckland 1071

9 – Albert Park

Photo : Aymeric LECOSSOIS

En plein centre-ville, face à l’Université, voici le joli poumon vert d’Auckland. Très fleuri, installez-vous sur un banc pour observer la fontaine Victorienne, ou la Skytower, selon les goûts.

Adresse : 33-43 Princes Steet, Auckland, 1010

8 – Skytower

Photo : Aymeric LECOSSOIS

Impossible de la rater ! On la voit depuis partout en ville, et même depuis la campagne ! J’ai habité quelques mois à Kumeu, et même à 24 kilomètres de là, je la voyais ! Elle fait 328 mètres de haut à son extrémité (324 mètres pour la Tour Eiffel).

Elle fait partie d’un grand complexe, le SkyCITY, avec un casino, un cinéma, des restaurants, pour n’en citer que quelques exemples.

Pour 29$NZD, vous pourrez grimper à 220 mètres de haut, prendre un café ou collation et admirer la vue à 360 degrés. Parfait pour le coucher de soleil. Jour de pluie : à éviter !

Adresse : Victoria Street West, Auckland, 1010

https://www.skycityauckland.co.nz/sky-tower/

7 – One Tree Hill

Vue sur la banlieue d’Auckland depuis One Tree Hill. Photo : Aymeric LECOSSOIS

Un immense parc un peu excentré de la ville où l’on peut admirer les moutons et les vaches, parfois en liberté. Le meilleur conseil, c’est de se garer en bas au kiosk d’information et de monter à pied. Vous aurez à monter 1,5 kilomètres, mais les vues et les animaux vous le rendront bien !

Si vous venez au printemps (September à Novembre), vous pourrez y voir les cerisiers en fleur, à ne pas manquer ! (à voir du côté Greenlane, près de la zone à barbecue).

Adresse : 670 Manukau Rd, Royal Oak, Auckland 1023

6 – Devonport

Vue sur Devonport et le centre-ville d’Auckland. Photo : Aymeric LECOSSOIS

N’y allez surtout pas en voiture : vous allez perdre un temps fou dans les embouteillages, et faire un détour monstre. Prenez le Ferry depuis le terminal au centre-ville d’Auckland (14$NZD aller-retour, 9,60$NZD si vous avez la AT HOP Card).

Si vous en avez marre de la ville, du monde et du bruit, en 15 minutes de Ferry, qui au passage vous permet d’admirer Auckland depuis le Golfe, vous allez vous croire au paradis.

Devonport, c’est ce petit coin de charme très calme et silencieux, sans histoires. Promenez-vous dans son centre-ville et ses petites boutiques ou restaurants.

Allez faire un tour à North Head et ses fortifications militaires abandonnées. Profitez surtout du panorama et de la vue sur Rangitoto Island !

La montée au Mount Victoria vaut amplement le détour, à ne pas oublier !

5 – Mount Eden

Photo : Aymeric LECOSSOIS

À mi-chemin entre Victoria Park et One Tree Hill, le Mount Eden est le parc le plus photogénique. C’est le plus haut sommet à Auckland, avec 196 mètres. Vues imprenables sur la ville, la Skytower, et surtout le fond du cratère endormi.

Adresse : Puhi Huia Rd, Mount Eden, Auckland 1024

4 – Karekare Beach

Photo : Aymeric LECOSSOIS

Avis aux possesseurs de voiture ou autre moyen de transport : il vous faudra 45 minutes de route pour vous y rendre, sans compter la circulation (le plus gros point noir de la ville). Mais traverser les Waitakere Ranges est un moment tellement sympa qu’on veut y aller tous les jours !

Faites un arrêt à KiteKite Falls si la route est vraiment longue après les embouteillages en ville.

À Karekare, c’est un autre monde où les fans de Jurrassic Park s’y croiront. Ne manquez pas l attraction numéro 1 : Karekare Waterfall, très facile d’accès avec une petite marche. Vous pouvez aussi faire le Zion Hill Track, une rando de 3 heures environ.

3 – Rangitoto Island

Dans les dédales volcaniques de l’île de Rangitoto, golfe d’Auckland. Photo : Aymeric LECOSSOIS

À l’instar de la Skytower, Rangitoto est une île qu’on voit depuis un peu tous les points de vue à Auckland. Sa forme large et imposante, culminant à 260 mètres, est vraiment captivante. C’est le lieu parfait pour passer une journée de weekend (ou de vacances).

L’île est très protégée et fait partie du pointilleux programme « Pest Free Island ». Vous serez obligé de brosser et de laver tout votre matériel et vêtements, et de tout emballer dans des sacs hermétiques (tupperwares pour la nourriture).

Les Ferrys sont limités à 3 à 4 par jour, et il est impossible de passer la nuit sur l’île : ne ratez pas le tout dernier ferry de 17 heures ! Les réservations sont obligatoires. Le tarif est un peu excessif, 36$NZD, mais cela paie en partie la conservation de l’île.

Grimpez au sommet et admirez le panorama sur Auckland, Devonport, Northshore, Tiritiri Matangi Island, Motutapu Island, Brown’s Island et Mission Bay.

Descendez voir le phare et bronzer à la plage, observez les « baraques » construites dans les années 20 et 30.

Allez à Boulder Bay pour admirer des restes d’épaves de navires (y aller à marée basse!). Ce trail passe par une grande zone de roche volcanique très coupante (prenez de bonnes chaussure!). Cette même roche renvoie très bien la chaleur du soleil, donc protégez-vous si beau temps car on croît vraiment marcher sur des braises !

Le site internet : http://rangitoto.co.nz/

2 – Tiritiri Matangi Island

Photo : Aymeric LECOSSOIS

Il faut 1h15 de Ferry pour y parvenir. C’est long, je l’accorde. Et en plus, le tarif proposé est salé : 78$NZD l’aller-retour. Mais ne manquez pas une journée sur cette île absolument fabuleuse, magique et mystérieuse !

Je vous conseille le trail qui fait le tour de l’île en longeant les côtes. Vous en aurez pour un peu plus de 5 heures, et ce sera la meilleure façon de découvrir ce petit paradis préservé (Pest Free Island comme Rangitoto) au nombreux oiseaux sauvages.

Pour ce qui est du climat, n’y allez pas si le ciel est au grand bleu, mais plutôt dans une journée mitigée comme je l’ai fait. C’est là que ce sera le plus beau et le plus mémorable : arcs-en-ciel en série, ciel magnifique, paysages rendus époustouflants. Et si vous y allez à la bonne saison, vous pourrez même observer des dauphins depuis les rivages.

Avant de reprendre le Ferry, arrêtez-vous au phare : il y a du café, des oiseaux et les conservateurs de l’île qui y vivent, si vous voulez en savoir plus).

http://www.tiritirimatangi.org.nz/

1 – Muriwai Beach

Photo : Aymeric LECOSSOIS

C’est le sanctuaire sacré des Gannets, ou Fou de Bassant (ici Fou Austral pour les connaisseurs). Une colonie y vit à longueur d’année. Ils sont bruyants, ils sentent fort (attention au vent de face), mais ils sont magnifiques dans ce décor de falaises féerique !

Au pied de la falaise, côté plage, vous pourrez admirer les énormes vagues s’écrasant sur la roche. Ouvrez les yeux, sortez vos jumelles, et vous pourrez spotter des lions de mer se dorant au soleil ou jouant dans l’eau.

Sur la plage, vous pourrez en profiter pour faire du surf. C’est aussi un lieu très prisé des kite-surfeurs.

C’était mon top 10 des lieux à voir et des choses à faire à Auckland. J’espère que je vous ai donné des idées pour votre prochain trip dans cette ville.

Qu’avez-vous envie de voir le plus ?

Vous y êtes déjà allé ?

Quel serait votre top 10 ?

Aymeric LECOSSOIS – Pictures From The World
Qui suis-je ?