Archives par mot-clé : conseil photo

Comment prendre de belles photos de voyage ?

Rien de plus facile aujourd’hui que de prendre des photos de voyage. Il est tout aussi facile de les partager. Mais est-il facile de prendre de belles photos de voyage ? Je dirais que oui et non.

Si le paysage est photogénique, pas vraiment besoin de se prendre la tête pour y arriver. Mais si le climat est turbulent, la lumière blafarde ou si ce que vous avez devant vous ne dégage rien de vraiment passionnant, c’est beaucoup plus compliqué !

Dans cet article, je vous partage mes meilleurs conseils pour prendre vos meilleures photos de voyage.

 

La photo n’est pas qu’une question de matériel

Ce n’est pas le vélo qui fait le cycliste, dit-on. Eh bien c’est pareil en photo : ce n’est pas l’appareil qui fait le photographe. Combien de personnes ont du matériel dernier cri à plusieurs milliers d’Euros, pensant qu’ils feront de belles photos ?

Je suis de ceux qui pensent que la photo n’est pas une question de matériel mais une question de perception visuelle : « avoir l’œil ». Enfin, du mieux que l’on peut. Tout comme l’appareil photo parfait n’existe pas, l’œil parfait n’existe pas non plus.

Téléphone portable, tablette, compact, hybride, reflex… Tant que vous avez un capteur (ou une pellicule pour les fans d’argentique) réceptionnant la lumière à travers l’objectif, vous pouvez prendre de belles photos. Le type d’appareil ne dépend que de vos besoins (ou de ce que vous avez sous la main), car chacun a ses avantages et inconvénients.

 

Inspirez-vous

Si il y a bien une chose qui vient rarement d’elle-même, c’est l’inspiration. C’est ce qui vous permettra d’être créatif, et de démarquer vos photos personnelles de celles de milliers de touristes.

Pour cela, rien de mieux que de suivre d’autres photographes sur les réseaux sociaux, de feuilleter des livres photo ou des magazines, d’aller voir des expositions. Vos yeux doivent faire une overdose d’images de tous types. Cela vous donnera des idées en masse et ouvrira votre esprit concernant les possibilités qu’il existe pour une même photo.

Parmi mes photographes préférés : le russe Daniel Kordan, l’australienne Louise Denton que j’ai pu rencontrer personnellement lorsque j’étais à Darwin. Je vous invite à jeter un oeil sur le site internet de Daniel, et sur la page Flickr de Louise.

Daniel Kordan

 

Connaissez les bases… Et votre matériel !

Qu’est-ce que le temps d’exposition, l’ouverture, les ISO, la mise au point ? À quoi ça sert ? Comment ça marche ?Qu’est ce que ça fait si on les modifie ? Soyez curieux. Triturez votre appareil photo dans tous les sens. Testez tous les modes. Lisez votre manuel.

Fouillez sur l’Internet (Google est ton meilleur ami!) à la recherche de conseils et astuces en photographie. Mieux encore, suivez des formations. Cela peut être un réel tremplin pour vous.

 

Cadrez et composez correctement vos photos

Encore un peu de technique ici ! La règle des tiers, premier plan/arrière plan, lignes de fuite, symétrie, équilibre… Encore de nombreux éléments qu’il est bon de connaître afin de bien cadrer et composer une photo. Tout doit être lié, et le sujet que vous voulez principalement montrer doit être mis en valeur le plus possible.

Attention cependant à ne pas être trop rigide, car cela pourrait brider votre créativité. Restez dans l’originalité. Parfois, une photo est meilleure lorsque toutes ces règles ne sont pas respectées, tout comme parfois, une photo floue est meilleure qu’une photo nette.

Le cadrage et la composition, ce n’est pas toujours simple, mais c’est très important. C’est personnellement là où j’ai le plus de mal. Cela ajoute réellement une énorme valeur à votre photo. C’est ce qui fait la différence entre une photo « plate », et une photo qui « raconte » et qui captive le regard.

Posez-vous surtout les questions suivantes : que voulez-vous raconter dans votre photo ? Que voulez-vous mettre en valeur ?

Lac des Corbeaux, Vosges, France

 

Photographiez aux meilleurs moments de la journée

Pas de photo sans lumière. Pas de belle photo sans belle lumière. L’éclairage est aussi important que le cadrage et la composition.

Les plus belles lumières sont celles du matin et du soir. Les fameuses « golden hour » et « blue hour ». Vos photos seront plus douces et plus colorées de façon naturelle à ces moments de la journée. Elles seront aussi bien plus percutantes et donneront un côté encore plus unique à votre image.

Cela ne veut pas dire qu’il faut seulement prendre des photos le matin et le soir. Il faut juste choisir le type de photo que l’on veut faire intelligemment en fonction de la lumière et de l’heure de la journée.

Astuce si il fait très gris et/ou qu’il pleut : passez au noir et blanc !

Le lac de Gérardmer sous la brume, un matin d’hiver.

 

Ne pas utiliser le mode automatique

Le plus simple n’est pas toujours le meilleur. J’ai très longtemps été un adepte du mode automatique. Ben oui, on se prend pas la tête ! Mais c’est aussi ne pas contrôler ce que l’on veut vraiment faire.

En 2015, j’ai fait un roadtrip de 16.000 kilomètres sur un mois et demi en alliant Canada et Etats-Unis. Pendant tout ce voyage dans des paysages magnifiques, je n’ai utilisé que le mode automatique. Quand je revois mes photos aujourd’hui, je me dis qu’il faut que j’y retourne pour les refaire !

Ne plus utiliser le mode automatique ne veut pas forcément dire utiliser le mode manuel. Le mode manuel et bien pour des cas précis. comme la photographie de nuit. Sinon, il y a les modes semi-automatiques : priorité ouverture ou priorité vitesse. Pour savoir ce que c’est et les maîtriser correctement je vous renvoie à la partie « connaître les bases ».

Manuel, ouverture, vitesse, c’est le choix de chacun. J’utilise personnellement le mode priorité ouverture. Un peu de pratique, et vous trouverez ça aussi facile que le mode automatique. Sauf que cette fois, vous aurez plus de contrôle sur ce que vous faites, et arriverez donc plus facilement au résultat que vous voulez.

Coucher de soleil sur l’archipel des Whitsunday Islands, Australie

 

Prenez votre temps

Voilà encore un conseil des plus judicieux. Avec tous les autres conseils que je vous ai déjà donné, vous comprendrez que faire une belle photo n’est pas simplement appuyer sur le déclencheur « à l’arrache ». Il faut prendre son temps.

Il faut prendre son temps pour tout et penser à tout. Car c’est le petit détail en plus dans le cadre qui fera que votre photo sera extraordinaire.

Si je prends en exemple une photo de paysage, si vous avez déjà repéré préalablement votre « spot photo », arrivez en avance. Préparez vous, attendez la meilleure lumière et le meilleur moment., concentrez-vous. Réfléchissez à ce que vous faites, à ce que vous voulez faire, à ce que vous voulez montrer.

Maintenant, vous pouvez appuyer sur le déclencheur. Faites deux ou trois photos, changez un peu d’angle. Vous pourrez ensuite trier les meilleurs clichés sur votre ordinateur.

Coureur matinal dans le quartier de Dumbo, Brooklyn, New York.

Pratiquez

La photo, c’est comme tout. On ne devient pas une star en un jour. « Il faut une heure pour apprendre la photo, et 10 ans pour la maîtriser », dit l’adage. C’est bien vrai.

Dans la réalité, il n’y a rien de bien compliqué. Mais faire des photos extraordinaires comme on va chercher sa baguette de pain et trouver son propre style prend beaucoup, beaucoup de temps.

Comme dans tout, pour aller loin, il faut pratiquer, pratiquer, pratiquer, et encore pratiquer !

Ayez toujours votre appareil sur vous, entraînez-vous, et n’arrêtez jamais d’apprendre !

 

En espérant que tout cela vous aidera à faire de plus belles photos de voyage!

 

Aymeric LECOSSOIS – Pictures From The World
Qui suis-je ?